Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sommes nous des Cathares pauvres?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Sommes nous des Cathares pauvres?



    Étant donnéque Chat Noir m'a traité à l'occasion avec la plus grande considération de pauvre bougre, je me suis préoccupé de connaître la signification de cette expression!

    Donc, après quelques recherches vites faites, j'ai crû apprendre:
    • Le mot bougre aurait comme origine:
    Le mot bougre provient du latin bulgarus, « bulgare, de Bulgarie », car les bogomiles se trouvaient principalement en Bulgarie. Par la suite, bougre a pris le sens de « homme qui a des mœurs homosexuelles », car ces pratiques sexuelles étaient attribuées aux bogomiles par leurs ennemis.
    • Au sujet, des bogomiles: (Wikipédia)
    Le bogomilisme était un mouvement chrétien hétérodoxe né au xe siècle, aujourd'hui disparu dont le nom vient du prêtre bulgare Bogomil. Il s'est développé en Bulgarie, puis en Serbie et ensuite en Bosnie, influençant une grande partie des Balkans. Les empereurs byzantins eurent une attitude ambiguë à son égard, parfois le réprimant, parfois l'utilisant à leur profit. Inspiré par les gnostiques chrétiens et le manichéisme, il fut considéré comme une hérésie par l'Église catholique et par l'Église orthodoxe qui l'ont violemment combattu. Le bogomilisme a par ailleurs longtemps été considéré, si ce n'est comme en étant à l'origine, du moins comme ayant contribué à l'apparition du catharisme. Toutefois, les recherches les plus récentes ont radicalement remis en cause l'origine supposément orientale de la dissidence religieuse qui se manifeste dans le sud-ouest de la France à la fin du xiie siècle, un consensus se dégageant désormais pour la considérer comme un mouvement occidental1,2.Le bogomilisme peut se définir comme un christianisme hétérodoxe, inspiré par le gnosticisme chrétien, le manichéisme et le paulicianisme. Le bogomilisme est dualiste : pour lui le monde est gouverné par deux principes, le Bien et le Mal, Dieu et le Diable. Tout le monde matériel, y compris le corps, est considéré comme l'œuvre du Diable, et donc voué au Mal. Seule l'âme est l'œuvre de Dieu. En conséquence, ils rejettent les rapports sexuels, le mariage, et menaient une vie ascétique, s'abstenant en général de manger de la viande et de boire du vin.
    • Autre extrait!

    Les bogomiles rejettent l'Ancien Testament, et étudient seulement les Évangiles, en particulier celui de Jean, les Actes des Apôtres et les Épîtres de Paul. Ils rejetaient l'Église, considérée comme appartenant au Monde (et donc au Diable), l'accusant d'être corrompue. Ils rejettent aussi les sacrements. La prière était considérée comme une activité avant tout personnelle. Les bogomiles reconnaissent cependant des guides spirituels, les « Parfaits », ceux des croyants qui avaient été particulièrement exemplaires et ascétiques. Notons que cette notion se retrouve chez les cathares.

    Le bogomilisme était globalement un mouvement rejetant toutes les autorités constituées, les princes comme les Églises, ce qui a contribué au grand engouement populaire qu'il a suscité, et explique aussi l'ampleur des répressions qu'il a subies.

    Apparemment, d'un point de vue doctrinal, c'étaient donc des espèces TJ! Des fondamentalistes, quoi!
    • Au sujet du mot pauvre:

    On remarquera que l'utilisation du mot pauvre est associée à beaucoup d'expression péjoratives!

    Apparemment pour le genre humain, être pauvre est synonyme de tous les défauts possibles!
    • Son étymologie selon le littré est:
    Bourg. prôve ; Berry, poure, pouvre, paure ; norm. pouret ; picard, poure, paure ; wallon, pôv ; prov. paupre, paubre, paure ; esp. pobre ; ital. povero ; du lat. pauper ou pauperus, que les étymologistes décomposent en pauca pariens, produisant peu ; comparez opiparus, et, par le changement de a en e, puerpera, vipera. La confusion de l'u et du v fait qu'on ne sait si dans les hauts temps on prononçait poure ou povre.
    • Au sujet, du sens de l'expression entière dans sa modernité selon l'académie française:

    Un pauvre bougre, un homme peu avantagé par le destin. Je crois qu'il n'y a pas à chercher beaucoup plus loin...


    À noter encore, que le mot "bigre" vient aussi de bougre!

    Pour l'humoriste Bigard, je ne sais pas!


    Voilà, j'espère que ce petit voyage linguistique vous aura un peu divertis!


    #2
    Et si je te traite de blaireau, tu vas me dire qu'après tout, c'est un cousin du castor qui travaille avec sa queue ?

    Commentaire


      #3
      Envoyé par nans1906 Voir le message
      Et si je te traite de blaireau, tu vas me dire qu'après tout, c'est un cousin du castor qui travaille avec sa queue ?
      A peu près! Le terme bougre à l'époque par extension a signifié aussi sodomite!

      Commentaire


        #4
        Envoyé par Cochise Voir le message

        A peu près! Le terme bougre à l'époque par extension a signifié aussi sodomite!
        Et bougresse... https://fr.wiktionary.org/wiki/bougresse

        Commentaire


          #5
          En fait, Chat Noir te considére comme un sodomite, reste à savoir si c'est une qualité ou un défaut pour lui ?

          Commentaire


            #6
            Envoyé par nans1906 Voir le message
            En fait, Chat Noir te considére comme un sodomite, reste à savoir si c'est une qualité ou un défaut pour lui ?
            Ah, ça, je n'oserais faire des suppositions sur ses mœurs parasexuelles, ceci d'autant plus qu'il a je crois une famille...

            Commentaire


              #7
              Envoyé par Cochise Voir le message


              Étant donnéque Chat Noir m'a traité à l'occasion avec la plus grande considération de pauvre bougre, je me suis préoccupé de connaître la signification de cette expression!

              Donc, après quelques recherches vites faites, j'ai crû apprendre:
              • Le mot bougre aurait comme origine:
              Le mot bougre provient du latin bulgarus, « bulgare, de Bulgarie », car les bogomiles se trouvaient principalement en Bulgarie. Par la suite, bougre a pris le sens de « homme qui a des mœurs homosexuelles », car ces pratiques sexuelles étaient attribuées aux bogomiles par leurs ennemis.
              • Au sujet, des bogomiles: (Wikipédia)
              Le bogomilisme était un mouvement chrétien hétérodoxe né au xe siècle, aujourd'hui disparu dont le nom vient du prêtre bulgare Bogomil. Il s'est développé en Bulgarie, puis en Serbie et ensuite en Bosnie, influençant une grande partie des Balkans. Les empereurs byzantins eurent une attitude ambiguë à son égard, parfois le réprimant, parfois l'utilisant à leur profit. Inspiré par les gnostiques chrétiens et le manichéisme, il fut considéré comme une hérésie par l'Église catholique et par l'Église orthodoxe qui l'ont violemment combattu. Le bogomilisme a par ailleurs longtemps été considéré, si ce n'est comme en étant à l'origine, du moins comme ayant contribué à l'apparition du catharisme. Toutefois, les recherches les plus récentes ont radicalement remis en cause l'origine supposément orientale de la dissidence religieuse qui se manifeste dans le sud-ouest de la France à la fin du xiie siècle, un consensus se dégageant désormais pour la considérer comme un mouvement occidental1,2.Le bogomilisme peut se définir comme un christianisme hétérodoxe, inspiré par le gnosticisme chrétien, le manichéisme et le paulicianisme. Le bogomilisme est dualiste : pour lui le monde est gouverné par deux principes, le Bien et le Mal, Dieu et le Diable. Tout le monde matériel, y compris le corps, est considéré comme l'œuvre du Diable, et donc voué au Mal. Seule l'âme est l'œuvre de Dieu. En conséquence, ils rejettent les rapports sexuels, le mariage, et menaient une vie ascétique, s'abstenant en général de manger de la viande et de boire du vin.
              • Autre extrait!

              Les bogomiles rejettent l'Ancien Testament, et étudient seulement les Évangiles, en particulier celui de Jean, les Actes des Apôtres et les Épîtres de Paul. Ils rejetaient l'Église, considérée comme appartenant au Monde (et donc au Diable), l'accusant d'être corrompue. Ils rejettent aussi les sacrements. La prière était considérée comme une activité avant tout personnelle. Les bogomiles reconnaissent cependant des guides spirituels, les « Parfaits », ceux des croyants qui avaient été particulièrement exemplaires et ascétiques. Notons que cette notion se retrouve chez les cathares.

              Le bogomilisme était globalement un mouvement rejetant toutes les autorités constituées, les princes comme les Églises, ce qui a contribué au grand engouement populaire qu'il a suscité, et explique aussi l'ampleur des répressions qu'il a subies.

              Apparemment, d'un point de vue doctrinal, c'étaient donc des espèces TJ! Des fondamentalistes, quoi!
              • Au sujet du mot pauvre:

              On remarquera que l'utilisation du mot pauvre est associée à beaucoup d'expression péjoratives!

              Apparemment pour le genre humain, être pauvre est synonyme de tous les défauts possibles!
              • Son étymologie selon le littré est:
              Bourg. prôve ; Berry, poure, pouvre, paure ; norm. pouret ; picard, poure, paure ; wallon, pôv ; prov. paupre, paubre, paure ; esp. pobre ; ital. povero ; du lat. pauper ou pauperus, que les étymologistes décomposent en pauca pariens, produisant peu ; comparez opiparus, et, par le changement de a en e, puerpera, vipera. La confusion de l'u et du v fait qu'on ne sait si dans les hauts temps on prononçait poure ou povre.
              • Au sujet, du sens de l'expression entière dans sa modernité selon l'académie française:

              Un pauvre bougre, un homme peu avantagé par le destin. Je crois qu'il n'y a pas à chercher beaucoup plus loin...


              À noter encore, que le mot "bigre" vient aussi de bougre!

              Pour l'humoriste Bigard, je ne sais pas!


              Voilà, j'espère que ce petit voyage linguistique vous aura un peu divertis!


              Salut Grand Chef Apache,

              Je me souviens oui de cette expression "pauvre bougre" tu as de la mémoire, ça remonte à Atoute,
              Si je me souviens bien c'était dans un contexte de tensions et j'ai voulu prendre ta défense en utilisant cette expression.................sans savoir véritablement le sens et l'étymologie de cette expression,

              Comme quoi la parole s'envole, les écrits restent.

              Commentaire


                #8
                Envoyé par Chat Noir Voir le message



                Salut Grand Chef Apache,

                Je me souviens oui de cette expression "pauvre bougre" tu as de la mémoire, ça remonte à Atoute,
                Si je me souviens bien c'était dans un contexte de tensions et j'ai voulu prendre ta défense en utilisant cette expression.................sans savoir véritablement le sens et l'étymologie de cette expression,

                Comme quoi la parole s'envole, les écrits restent.
                Encore heureux que le sens de sodomite soit obsolète!

                Commentaire


                  #9
                  Bo jour chat noir
                  tu ne tiens pas tes promesses d’ailleurs personne et c’est dommage

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X