Annonce

Réduire

Assemblée Générale Extraordinaire le lundi 25 octobre à 20h

L'AGE commencera à 20h, mais l'assistance technique pour Zoom sera sur La Vie du Forum à partir de 19h45.

Lien vers le meeting Zoom : https://us02web.zoom.us/j/8596204394...RvN01FUlphQT09
Voir plus
Voir moins

Arret de l'alcool sur le long terme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Arret de l'alcool sur le long terme

    Je commence les hostilités:
    j'ai été plusieurs fois alcoolique dans ma vie, j'ai toujours arrêté du jour au lendemain, mais je replongeais après un temps plus ou moins long. Là, je n'ai pas bu une goutte d'alcool depuis 7 ans, et je compte bien rester comme ça jusqu'à mes 80 ans (après je m'en fout ).
    Des fois j'ai envie de boire, et j'ai plus de mal à me lâcher en soirée; pour danser par exemple. Mais j'évite tous les problèmes liés à l'alcool, alors la balance bénéfices / désavantages reste très bonne, car quand je fais quelque chose, je le fait à fond. Et pour l'alcool, c'était une bouteille de vodka le soir, des fois 2 dans la journée
    Bref, je tiens le cap
    deus ex Machina

    #2
    Bonjour.

    Replonger... une expérience partagée par beaucoup, apparemment, les statistiques faisant état d'un 75~80 % de rechutes. Chez la petite minorité des alcooliques qui réussissent à décrocher

    C'est bien pour ça que je cherche très activement à désamorcer les conditionnements qui m'ont conduit à la bouteille, depuis bientôt 3 ans que j'ai décidé (?) d'arrêter.

    Avec 7 ans de recul, tu dois mieux voir la/les manière(s) dont tu as replongé, justement. Ça peut être instructif pour d'autres...
    fred

    Commentaire


      #3
      Simple: j'avais des problèmes, ils se sont en partie réglés, j'ai une copine... et je ne supportais plus d’être obèse. Puis je n'ai plus le droit à l'erreur par rapport à la voiture. Ce sont ces éléments cumulés qui me font tenir
      deus ex Machina

      Commentaire


        #4
        Je pensais plutôt à ta manière de voir, maintenant, les pièges qui t'avaient conduit à la rechute.
        fred

        Commentaire


          #5
          L'envie de boire pour oublier mes problèmes et me sentir bien
          deus ex Machina

          Commentaire


            #6
            Coucou Mirage, comme toi ça fait 7 ans par contre l'alcool ne fait plus du tout envie.
            J’ai d’abord arrêté seule je replongeais régulièrement.
            Un jour j’ai décidé d’arrêter de me battre, j’ai déposé les armes, je me suis laissé porter par les soins.
            Peut- être que si tu en parlais à des pros ces envies ne seraient du passé.

            En tout cas bravo 7 ans c’est énorme.

            Commentaire


              #7
              Envoyé par Louvaji Voir le message
              Coucou Mirage, comme toi ça fait 7 ans par contre l'alcool ne fait plus du tout envie.
              J’ai d’abord arrêté seule je replongeais régulièrement.
              Un jour j’ai décidé d’arrêter de me battre, j’ai déposé les armes, je me suis laissé porter par les soins.
              Peut- être que si tu en parlais à des pros ces envies ne seraient du passé.

              En tout cas bravo 7 ans c’est énorme.
              Salut, je suis déjà passé par des centres de désintoxication, mais ça va je tiens le coup, c'est rare quand j'ai l'envie de boire; en fait c'est surtout lors de soirées, dur de ne pas prendre un verre pour danser
              deus ex Machina

              Commentaire


                #8
                Coucou.

                De ce côté là je suis tranquille, j'ai toujours détesté danser

                J'imagine que les problèmes de poids demandent aussi un gros travail sur soi-même. Grignotage et alimentation déstructurée s'invitent souvent chez nous, pendant l'alcoolisme. Aurais-tu vu des liens entre les compulsions de boire et de manger ?

                Espérant que la question ne te froisse pas... Bonne journée.

                fred

                Commentaire


                  #9
                  Coucou.
                  J'imagine que les problèmes de poids demandent aussi un gros travail sur soi-même. Grignotage et alimentation déstructurée s'invitent souvent chez nous, pendant l'alcoolisme. Aurais-tu vu des liens entre les compulsions de boire et de manger ?
                  Oui, le centre était l'alcool, manger était secondaire... mais pas de liens de compulsion alimentaire chez moi
                  deus ex Machina

                  Commentaire


                    #10
                    J'ai beau fouiller dans ma mémoire, je n'ai pas de souvenir où la bouteille ait primée sur l'assiette ...
                    Dans ma conception, le vin est le complément d'un plat ... le liquide le complément du solide ... même si parfois il y a eu beaucoup beaucoup trop de liquide ...
                    lorsque je buvais beaucoup trop, en fait je commençais en général au vin blanc ,comme dans les films, tout en préparant un repas ...

                    Commentaire


                      #11
                      Coucou Mirage, comme toi j’ai fêté mes 7 ans cette année, la première année je pensais qu’a 80 ans peut-être que je boirais un verre de temps en temps.
                      Et puis avec le temps et les soins, l’envie complètement passée, aujourd’hui je ne supporte plus l’odeur de l’alcool.
                      Ca me dégoûte totalement, je n’ai jamais aimé ça, j’ai toujours bu pour me défoncer.
                      Bonne journée

                      Commentaire


                        #12
                        Coucou Louva.
                        J'aimais le bon vin.
                        A présent, je me contente de le sentir et d'essayer de deviner les arômes. Et encore, pas tout le temps.De toutes façons, je n'ai pas si souvent que ça l'occasion d'être avec des gens qui en consomment.Et ça ne me dérange plus autant qu'avant. J'ai développé une certaine indifférence.
                        À l'arrêt de la cigarette, j'ai développé mon odorat.
                        Mais ce fait d'aimer sentir n'est valable que pour le vin.Les alcools blancs, ou la bière, me donnent la nausée.

                        Commentaire


                          #13
                          Je crois qu’il faut aimer les vins, effectivement je n’ai jamais aimé ce qui m’a beaucoup aidé.
                          Comme toi aujourd’hui je n’ai plus l’occasion d'être avec des personnes qui aiment boire même un peu d’alcool.
                          Par contre ça ne me dérange nullement de faire un bon et long repas avec des personnes que j’aime et qui boivent un peu.

                          Commentaire


                            #14
                            Envoyé par Louvaji Voir le message
                            Coucou Mirage, comme toi j’ai fêté mes 7 ans cette année, la première année je pensais qu’a 80 ans peut-être que je boirais un verre de temps en temps.
                            Salut, moi passé 80 ans je me bourre la gueule (si j'en ai encore envie), plus rien à faire du reste !
                            deus ex Machina

                            Commentaire


                              #15
                              Bonjour.

                              Une de mes choristes disait ça de la clope, puis finalement n'a pas repris après 80...

                              Mais qui vivra verra
                              fred

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X